Nicely Made in China

China news on quality products, lifestyle, design and services.

BESPOKE-BEIJING / (Pékin – 北京)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

C’est un service qui est à l’honneur cette semaine dans Nicely Made in China.  Il s’agit d’un service proposé par l’agence de voyage Bespoke-Beijing.  L’agence est dirigée par Sarah Keenlyside et son partenaire Tom Pattinson. NMiC les a interviewés avec leur manager Cao Wei.

Quand et comment a démarré Bespoke-Beijing ?

Bespoke a demarré en mai 2009.  A cette époque Tom et moi travaillions depuis 3 ans à Time Out Beijing  explique Sarah.  Durant ces trois années nous avons été amenés à très bien connaître la scène pékinoise.  Ce qui nous a fait nous interroger sur le potentiel d’une nouvel sorte de service est le fait que nous recevions sans cesse des coups de téléphone d’amis et d’amis d’amis de passage à Pékin.  Tous voulaient des conseils sur les meilleurs restaurants, les bars les plus cools et les boîtes pour écouter de la musique.  A la fin nous recevions tellement de coups de fil que nous avons décidé de créer ce service: il propose aux visiteurs des adresses avec les derniers trucs que seul un ami connaissant bien les lieux pourrait vous donner.  Bespoke-Beijing était né.

Pouvez-vous détailler en quoi consiste l’offre de Bespoke-Beijing?

Ce que nous offrons est fait sur mesure pour chaque client.  Deux éléments sont au coeur de notre système: le téléphone portable et le mini-guide personnalisé.  Le client trouve ces deux objets soit dans la voiture qui le prend à l’aéroport ou bien dans sa chambre d’hôtel si il a décidé de venir dans Pékin par ses propres moyens.  Dans le répertoire du téléphone se trouvent tous les numéros de téléphone utiles -ambassade, un service de  traduction 24h/24h et tous les numéros des endroits recommandés dans le mini-guide- et il est programmé pour 8 heures de communications locales.  Le mini-guide est complètement personnalisé.  Pour établir le guide et selectionner les restaurants et autres endroits que nous proposons nous voyons d’abord avec les clients quels sont leurs goûts -épicé, pas épicé, végétarien, plutôt rock ou jazz, art contemporain ou histoire, si ils voyagent avec des enfants, etc…

Dans le mini-guide on trouve les noms et les numéros de téléphone des endroits selectionnés: les derniers restaurants à la mode, les boutiques récemment ouvertes, les galeries, les bars ainsi que les lieux historiques.  Si les gens viennent pour 3/4 jours nous ne proposons que 5 ou 6 restaurants car nous savons qu’ils n’auront pas le temps d’aller dans 30 restaurants et de visiter 20 temples!

Avec le portable et le guide nous donnons une « treat card ».  Elle donne accès à des réductions dans les boutiques et les restaurants que nous aimons particulièrement.

Les gens profitent-ils du fait que vous êtes joignable 24h / 24h et 7 jours sur 7?

Oui complètement!  Nous recevons sans cesse toute sorte de coups de fil: combien dois-je payer un tapis à Panjiayuan -les puces de Pékin-, où puis-je voir le match de boxe ce soir? Un client a appelé notre manager Wei à 1 heure du matin pour lui demander de négocier le prix d’un taxi, un autre se demandait si telle boutique acceptait sa carte de crédit.  Nous pouvons répondre à toutes ces questions sans problème!

Qui sont vos clients?

Nous avons récemment préparer un voyage pour le producteur de musique américain Damon Dash ainsi que pour le comédien anglais Dom Joly .

Désirez-vous ajouter quelque chose?

Nos prix commencent à 1000 Rmb (115 €) si vous restez 4 jours ou moins.

Bespoke Beijing
38 Baofang Hutong,
Dongcheng district, Beijing,
People’s Republic of China, 100010.
北京市东城区报房胡同38号 100010

http://www.bespoke-beijing.com/

info@bespoke-beijing.com

(+ 86) 10 6528 6603
(+ 86) 134 6638 0379

Comments are closed.

HUANG YUE-COUTURIER / (Pékin – 北京)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

Cette semaine c’est au tour du créateur de mode Huang Yue d’être l’invité de Nicely Made in China. Ce natif du Sichuan de 42 ans nous parle de son travail.

Depuis combien de temps êtes-vous créateur de mode?`

Cela fait maintenant plus de 10 ans.  J’ai étudié à l’Académie des Arts et du Design de l’université de Tsinghua.  Nous avons ouvert le studio de Sanlitun il y a 5 ans et c’est ici que je dessine les modèles et que nous les assemblons.

Pourquoi avoir choisi la mode?

J’ai travaillé dans la publicité pendant quelques années dans le Sichuan mais j’avais toujours eu un grand intérêt pour la mode.  Un jour je me suis décidé à venir à Pékin pour étudier le stylisme.  Mais il y a encore 10 ans les gens n’avaient aucune idée de ce qu’était un créateur de mode.  Ils ne savaient pas que cela pouvait être une véritable profession. Aujourd’hui l’industrie textile a besoin de gens comme nous.

Quels genre de tissus aimez-vous utiliser pour vos vêtements?

Je préfère généralement les fibres naturelles: le coton indien, la soie de Hangzhou et de Thaïlande, le lin et le cachemire.  Aujourd’hui on voit beaucoup de coton et de soie incorporés avec des fils d’or par exemple mais je continue de préférer une approche plus naturelle.  J’aime le côté brut des matériaux.  J’adore les couleurs saturées de ce qui arrive d’Inde par exemple.

Il vous faut combien de temps pour faire un vêtement?

C’est très variable -entre une semaine pour une veste simple- j’en fais une en cachemire en ce moment même – ou encore une robe toute simple.  Mais cela peut prendre un mois – et jusqu’à 6 – pour une robe de mariée très compliquée entièrement cousue à la main.

Qui sont vos clients?

Ils viennent de partout.  Des gens du crû bien sûr mais aussi des français, des singapouriens, japonais, taiwanais… Une grande compagnie m’a approché pour que je crée une ligne pour elle mais j’aime trop ma liberté.  Une association de ce type sera peut être possible dans le futur mais je n’ai pas encore trouvé le partenariat qui me convient.  En ce qui concerne la fabrication des vêtements eux-mêmes, chaque client est différent et je dessine selon la personnalité de la personne qui est en face de moi.  Je crée autant pour les hommes que pour les femmes bien que je préfère créer des vêtements masculins.

Comment décririez-vous votre style?

Je mélange la manière chinoise traditionnelle de couper les vêtements et j’y ajoute une influence occidentale.  Les robes que je fais ont souvent comme base le fameux qipao typique de Shanghai et j’y ajoute des détails occidentaux, tout ça sans jamais oublier l’élégance bien entendu.

Huang Yue Studio

Tian Shang Fu Zhuang Sheji Gong Zuo Shi

Bei Sanlitun, Jiubajie Xi

(behind 3.3 mansion)

添裳服装设计工作室

北三里屯酒吧街西

Tel: +86 10 6417 1093

Mobile: +86 139 1070 7531

Email: tianshang_hy@sina.com

Comments are closed.

TIME MACHINE IMAGE CENTRE / (Pékin – 北京)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

La première société que nous avons décidé de présenter s’appelle Time Machine Image Centre (TMIC).  Nous avons posé quelques questions à Matthieu Torrano, le directeur de création et du developpement de TMIC.

Comment fonctionnne Time Machine Image Centre?

Time Machine Image Centre (TMIC) est un centre d’impression de tirages d’art.  Nous offrons aussi à nos clients un studio de 65m2 -avec éclairage-, l’utilisation de nos scanners, les imprimantes et l’encadrement des tirages.

Ou se trouve TMIC?

Nos studios sont situés à « One Art Base » dans le nord de Pékin.  L’endroit est un peu moins connu que ’798′ mais nous sommes plus un atelier de travail qu’un endroit d’exposition.  Beaucoup d’artistes ont leur studio dans le coin.  Il y a aussi un studio de cinéma et un musée.

Comment et quand a démarré TMIC?

Le 8 août 2009 trois sociétés ont joint leurs forces et se sont associées avec Xu Xi, Zhang Zao Ming, Matthieu Torrano comme partenaires: il s’agissait d’une galerie d’art, d’un studio de tirages et d’une société de production.  Nous avons décidé de nous associer afin d’offrir à nos clients tous ces services sous un même toit.  En ouvrant un an après le début des jeux de Pékin était pour nous une manière de dire qu’il se passait toujours des choses à Pékin.

TMIC a 15 employés.  Chaque employé possède une spécialisation mais tout le monde suit malgré tout une formation dans les autres disciplines que nous offrons afin qu’ils sachent exactement tout ce que nous pouvons offrir.

Avec qui travaillez-vous? Pouvez-vous nous citer quelques uns de vos clients?

Nos clients sont des photographes évidemment mais aussi des artistes et des musées.  Ils ont tous une seule et même exigence: la qualité!  Parmi nos clients on trouve Ai Wei Wei, Rong Rong, Weng Fen, le photographe allemand Robert Eysoldt et son projet Farbwerte ainsi que Adam Pretty le photographe australien basé à Pékin.  Parmi nos clients institutionnels il y a la Cité Interdite, le musée d’art contemporain du Guangdong et la fondation américaine Aperture.

Quels imprimantes et quels papiers utilisez-vous?

Nous utilisons les imprimantes Hewlett-Packard, Canon, et Epson.  Selon le travail demandé nous utilisons l’une ou l’autre. Les imprimantes HP donnent aujourd’hui des tirages garantis jusqu’à 250 ans.

Pour les papiers nous avons décidé de devenir importateurs car nous ne trouvions pas ici ce que nous cherchions.  Nous importons désormais les papiers Hahnemuehle, Premiere Art, Moab et Museo.

Pouvez-vous expédier les tirages hors de Chine?

Oui, nous travaillons régulièrement avec des photographes et des organisations étrangères.  Cependant afin d’éviter tous problèmes nous demandons à nos clients étrangers de nous fournir une épreuve A4 avec les réglages qu’ils désirent.  Nous sommes généralement 30% moins cher que ce que l’on peut trouver en Europe, aux USA ou au Japon même en ajoutant le prix du transport.

Voudriez-vous ajouter quelque chose?

En 2010 nous avons ajouté un autre corde à notre arc: nous avons lancé Virtual Reality (VR).  Il s’agit de photograhie panoramique 360º qui peut reproduire n’importe quel environnement avec beaucoup de précision.  C’est un outil très innovant qui est très demandé en ce moment.

PS: Mr Matthieu Torrano a quitté TMIC en Juin 2010.

Comments are closed.