Nicely Made in China

China news on quality products, lifestyle, design and services.

SEAN DIX-ARCHITECTE & DESIGNER / (Hong Kong – 香港)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

Le design et les designers font aujourd’hui partie de notre vie quotidienne. Malgré cela « Nicely Made in China » (NMiC) n’avait pas présenté de designer depuis longtemps. Aussi cette semaine NMiC est heureux de présenter Sean Dix: américain, basé à Hong Kong, Sean est un architecte doublé d’un designer de meubles. Après des années passées à Fiji, en Micronésie et aux Philippines (pendant sa jeunesse) puis encore plusieurs années comme architecte/designer en Europe (à Milan), Sean a décidé que l’Asie était l’endroit où il fallait être. En 2008 il atterrit à Chek Lap Kok -avec femme et enfants- et la tête pleine de projets. NMiC l’a interviewé pour parler de ses influences et du travail dans cette région du monde.

Sean, comment êtes-vous arrivé à l’architecture et au design?

J’ai ça dans le sang. C’est un cliché mais déjà tout gamin je jouais avec des jeux de construction. Plus tard j’ai étudié la sculpture et l’architecture et les deux ont fini par se rejoindre. Je suis obsédé par les détails, j’aime contrôler le moindre détail de tout ce que je construis.

Qu’est ce qui vous a attiré en Asie? Et pourquoi Hong Kong plutôt que Shanghai?

Après 15 années passées en Italie -à Milan- j’avais envie de changement. Il y a deux ans j’ai décidé que l’Asie était l’endroit où je devais me trouver pour des raisons autant liées au travail qu’à la culture. En Asie j’ai beaucoup à découvrir culturellement parlant et c’est également très bénéfique pour mon travail. J’ai choisi Hong Kong plutôt que Shanghai car j’avais déjà des contacts ici. De plus du travail m’attendait: les marques de luxes avec lesquelles j’avais collaboré depuis des années en créant leurs boutiques étaient prêtes à travailler avec moi ici. Pour finir tous les fabricants de meubles avec lesquels je travaille sont tous basés dans la province du Guangdong et je vais les voir en moyenne deux fois par semaine. Il était donc tout naturel que je m’installe à Hong Kong.

Quels sont les personnalités qui ont influencé votre travail?

Les designers italiens Gio Ponti et Achille Castiglioni, les americains Charles Eames et George Nelson, et aussi Finn Juhl, un designer danois, sont assurément ceux qui m’ont le plus influencé. Mais je pense que tout bon designer a un anthropologue de la culture enfoui au plus profond de lui-même. C’est une grande chance d’avoir vécu tout autour du monde comme je l’ai fait. Cela me permet de porter chaque fois un regard neuf sur les choses qui m’entourent.

Quel sorte de matériaux aimez-vous employer pour vos créations?

Tous les meubles que je crée sont en bois dur américain – noyer, frêne, chêne. La qualité des bois durs américains est constante et bizarrement ces bois américains sont souvent moins chers que les mêmes bois chinois. En ce qui concerne les métaux j’aime l’inox et aussi l’acier à l’aspect granuleux. Tous des produits simples et solides.

Vous disiez que vous travaillez avec des fabricants dans la province du Guangdong. Quels genre de partenaires sont-ils? Vous offrent-ils le niveau d’expertise auquel vous êtiez habitué en Italie?

Ils sont d’excellents partenaires. J’aime beaucoup travailler avec les chinois. Je partage complètement l’éthique du travail en vigueur ici. Ils ont le travail dans le sang- ils n’ont pas peur de se remonter les manches et de se mettre au boulot. En ce qui concerne l’expertise, il y a un fossé. En Italie vous travaillez avec des gens qui font la même chose depuis des générations, c’est rarement le cas en Chine. Mais tout cela est compensé par le fait que j’apporte toute mon expérience en matière de fabrication de meubles et que les chinois apprennent vite, une expérience que je suis heureux de partager. Mais il ne faut pas oublier que ces usines avec lesquelles je travaille ne peuvent pas encore s’offrir de machines très sophistiquées, mais ça viendra avec le temps.

Comment réagit le public chinois face à l’offre de meubles contemporains?

Le marché du meuble contemporain en Chine est encore jeune mais dès aujourd’hui il est important et prêt pour des meubles originaux, de qualité et à des prix raisonnables – disons entre HK$ 10,000 et 20,000 (entre 916 et 1832 euros) pour un sofa- et aussi adaptés aux appartements d’ici plutôt que pour des meubles de marques de luxe étrangères qui peuvent coûter jusqu’à 10 fois plus cher.

Combien de personnes travaillent avec vous?

4 personnes travaillent avec moi. Elles viennent d’Argentine, d’Italie et bien sûr de Hong Kong. J’ai besoin de gens flexibles  qui peuvent dessiner une chaise un jour et concevoir une boutique le jour d’après.

Où les lecteurs de NMiC peuvent-ils acheter vos créations?

Le plus simple est de nous contacter:

Site: http://seandix.com Email: office@seandix.com Tel: +852 2858 4898

A Pékin on trouve nos meubles chez Edimass:

adresse: Chaoyang Park (朝阳公园

3/F, China Central Place, 6 Xidawang Lu, Chaoyang District (朝阳区朝阳区西大望路6号华贸中心商场东区3层)

Ouvert tous les jours à partir de 10h.

+86 10 8588 8599

Comments are closed.