Nicely Made in China

China news on quality products, lifestyle, design and services.

THE CHINESE TIMEKEEPER / MONTRES / (Hong Kong – 香港)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

En ce début 2011 Nicely Made in China (NMiC) est heureux de donner la parole à une très jeune entreprise – Chinese Timekeeper (CTK). Adrien Choux a lancé CTK récemment: il a vendu ses premières montres début décembre. C’est alors qu’il était dans la région Asie-Pacifique depuis une dizaine d’années et qu’il travaillait pour un prestigieux fabricant de montres suisse que Adrien a commencé à s’intéresser à la relation que les chinois entretiennent avec le temps ainsi qu’à l’histoire du temps lui même. Dans une interview avec NMiC il a parlé de l’ancienne tour de Kaifeng et les artisans chinois.

Adrien, Chinese Timekeeper est une toute jeune entreprise, pouvez-vous raconter aux lecteurs de Nicely Made in China  comment vous est venue l’idée de la créer?

C’est un projet que je porte depuis 2 ans – j’ai déposé les statuts mi-2009.  Pendant que je travaillais pour une marque suisse je me suis intéressé au lien qui lie les chinois au temps qui passe. J’étais intrigué par certaines choses comme le fait que dans différentes régions de Chine sous la dynastie Song une journée était divisée en 100 quarts d’heure ou encore en 12 heures doubles. C’est cette histoire que raconte nos montres.

 

Quelle type de montres vendez-vous?

Les montres Chinese Timekeeper sont de deux types: d’abord un modèle à 2 aiguilles avec la date à 3 heures et un autre modèle avec 2 aiguilles et une trotteuse dans un autre cadran à 5 heures. Ces deux modèles sont mécaniques – automatiques avec une réserves de 36 heures – c’est ce qu’on appelle un mouvement à simple complication.

300 ou 400 éléments entrent dans la composition d’une montre. Où vous les procurez-vous?

Chinese Time Keeper achète tous ses mouvements à Seagull une célèbre marque de montres chinoise. Les éléments sont fabriqués dans la région du Dongguan et assemblés à Hong Kong. Nous sommes très exigeants avec nos fournisseurs. Chaque montre est soigneusement inspectée. Mais avant la mise en production nous faisons tester la résistance à l’eau, aux chocs ainsi que la réserve d’énergie de chacun de nos échantillons par le Hong Kong Productivity Council.

Qui est chargé du design des montres CTK?

Je m’en occuppe avec une équipe basée à HK. J’apporte mes idées aux designers, ingénieurs et maître-horloger et ensemble nous créons une montre – depuis la selection du mouvement, la taille de la montre elle-même le design des aiguilles, jusqu’au mécanisme du bracelet et ensemble nous créons un montre and together we created a brand new watch. A partir de recherche que j’ai faites, j’ai basé le design des montres CTK sur la tour de Kaifeng clock tower, ce qui explique les 4 épaisseurs de qui rappellent la forme d’une pagode chinoise. Je voulais créer une montre à part et facile à reconnaître.

Avez-vous trouvé facilement l’expertise dont vous aviez besoin auprès des artisans avec lesquels vous collaborez?

Je pense avoir trouvé les gens qu’ils faut pour ce travail – le maître-horloger, les ingénieurs et les designers. L’équipe de Hong Kong est très impliquée dans le projet car c’est le premier projet chinois sur lequel ils travaillent.

Quelle type de clientèle visez-vous?

La clientèle à laquelle je m’adresse est tout d’abord celle des collectionneurs de montres, des gens qui ont vécu en Chine ainsi que les jeunes chinois qui découvriront un peu de leur propre histoire à travers ces montres.

Combien de montres CTK ont été produites jusqu’à maintenant?

Notre première collection comporte 168 montres!

N’avez-vous pas peur d’être copié très rapidement?

Le jour où l’on me proposera des fausses montres CTK dans la rue cela voudra dire que j’ai réussi et que CTK est tout là-haut avec les plus grandes marques. Ce n’est pas quelque chose qui m’inquiète pour l’instant!

Site web de Chinese Timekeeper:

www.thechinesetimekeeper.com

Boutique: 82 Stone Nullah Lane, Wanchai, Hong Kong

Comments are closed.

DAYE-DESIGN / (Canton-广州)

Commentaires fermés

This post is also available in: Chinois simplifié, Anglais

C’est une fois encore le design qui est à l’honneur cette semaine dans Nicely Made in China (NMiC). Mr Li Zetian est né en 1977 dans la province du Hebei tout près de Pékin. Il a débuté comme “graphic designer” pour ensuite monter une des sociétés de design industriel les plus importantes à Foshan dans la province du Guangdong dans le sud de la Chine.

Li Zetian, pouvez-vous nous dire comment vous avez commencé votre carrière?

J’ai commencé dans le graphisme et je me suis rapidement intéréssé au design industriel ce qui m’a amené, en 1992, a concevoir une tour à air conditionné pour la société Foshan Shanhu Electric Fan. Mais ma carrière n’a vraiment démarré que 3 ans plus tard quand je me suis lancé dans le design industriel. En 1995 j’ai commencé à dessiner pour une société, Fangyi, qui faisait des fontaines à eau. A l’époque Fangyi était poursuivie pour avoir copié les produits d’une société taiwanaise et leurs moules avaient été confisqués. Ils m’avaient alors demandé de redessiner leurs moules. J’ai commencé par en redessiner un puis puis deux puis j’ai fini par en redessiner une dizaine. Tous les produits étaient destinés au marché intérieur et ils se sont très bien vendus. C’est à ce moment là que Fangyi a réalisé à quel point le design était important. Après ils ont continué à s’adresser à moi pour le design de leurs produits.

En ce qui concerne les problèmes de copie, il faut dire que pendant la période des réformes la plupart des sociétés du delta de la rivière des perles ne faisaient que reproduire des produits sans rien y apporter d’original. Quand elles se sont retrouvées devant les tribunaux, beaucoup se sont tournées vers nous, les designers locaux, pour créer de nouveaux produits afin d’éviter les problèmes. C’est devant cette énorme demande que j’ai réalisé que je devrais avoir mon propre studio de design et que j’ai ouvert Daye Design Group en 1999.

Comment aimez-vous travailler?

Un designer graphique travaille généralement seul mais le design industriel est totalement différent et nécéssite de travailler en équipe. C’est un processus qui requiert de dessiner des plans, de faire des maquettes etc…

Quel type de produit préférez-vous dessiner?

Par goût je dessine plutôt des objets simples mais pas simplistes tout en  gardant un côté “vert”. En ce moment c’est dans le monde du sport que j’ai envie de m’exprimer. Un objet dont je suis très fier est le “surfing bike” -voir photo-, il est d’un design original et 100% de chez nous. Nous recherchons en ce moment une usine qui pourrait le produire. C’est un produit très différent de ceux que nous produisons habituellement sur commande et qui vont des produits electro-ménagers aux articles de sport.

Qui sont vos clients et quel type de relation entretenez-vous avec eux?

Aujourd’hui nous préférons travailler avec de grandes marques telles que Honda, Panasonic, Toshiba, Sanyo ou General Electric. Sur le marché chinois nos principaux clients ont pour noms Midea, Haier, Gree, Kelon ou encore Angel. La raison pour laquelle nous préférons travailler avec de grosses compagnies est simple: ces sociétés considèrent maintenant le design comme un investissement alors que les sociétés plus petites ont des moyens plus limités et ne peuvent pas investir autant dans le design.  Nous aimons développer des relations sur le long terme avec nos clients. Nous ne leurs vendons pas seulement les plans d’un objet mais nous participons à tout le processus du design au “brand building”. C’est une manière de travailler beaucoup plus satisfaisante au bout du compte.

Enfin pouvez-vous nous dire un mot sur le futur de Daye Design ?

Notre but est de posséder notre propre marque afin de contrôler le processus du design à la production. Nous allons d’ailleurs déjà dans cette direction. Nous avons tout récemment créer Morgan Electronic Technology Co. Ltd – cette compagnie aura les deux casquettes design et production.

Site web du Daye Desing Group en chinois: www.daye-design.com et en anglais: English homepage.


Comments are closed.